Retour au blog
Tout ne se trouve pas en ligne : L’art des questions!

31 août 2021 Tout ne se trouve pas en ligne : L’art des questions!

Pour ceux qui me connaissent, vous savez comment j’ADORE les connexions humaines et comment je peux être curieuse d’en apprendre davantage sur ce qui passionne une personne professionnellement et personnellement.

Je ne vous révélerai pas un secret si je vous dis que la veille humaine, c’est mon truc! Un petit rappel, la veille humaine permet de donner un peu plus de profondeur à la veille électronique. Elle permet d’apporter des nuances et de comprendre ce qui n’est pas écrit. Comme l’expliquait si bien mon collègue Guillaume dans ce billet, elle est complémentaire à la veille électronique et elle peut se faire auprès d’une multitude de personnes. J’aime me rappeler que derrière chaque article, produit, entreprise… il y a des HUMAINS!

Pour moi, ne pas questionner est synonyme d’une opportunité manquée. L’art de poser des questions permet, entre autres, de stimuler l’apprentissage et les échanges d’idées et nourrit l’innovation. L’art des questions, dans un contexte de veille, peut même atténuer plusieurs risques en révélant certaines failles et dangers imprévus.

À travers les années, j’ai développé une multitude de petits trucs pour «connecter» rapidement dans le cadre de mes entrevues et j’ai le goût de vous en partager 4.

1. Avoir une intention stratégique claire avant de mener une entrevue

Bien définir votre ou vos intentions stratégiques vous aidera à formuler des questions efficaces et rester bien centré tout au long de l’échange.

  • Par exemple, si votre intention est de comprendre comment développer un marché spécifique, diriger vos questions sur l’écosystème de ce marché (clients potentiels, joueurs sur le marché, structure du réseau de distribution, etc.).

2. Faire des recherches préliminaires et avoir un guide d’entrevue

Une entrevue ça ne s’improvise pas. C’est important de prendre le temps de creuser pour dénicher des informations pertinentes sur la personne que vous avez choisie d’interviewer.

  • Par exemple, avant une entrevue, je prends le temps de parcourir le profil LinkedIn de la personne.
  • Aussi, si vous parlez à un expert dans un domaine précis, n’hésitez pas à lire les articles qu’il a publiés.

Avant chaque entrevue, une bonne pratique est de toujours créer un guide. Celui-ci sert de trame afin de ne pas perdre de vue le déroulé de l’entretien et revenir sur certains éléments découverts sur le profil linkedIn de la personne ou des articles publiés.

3. Être authentique

Souvenez-vous, les gens adorent parler d'eux-mêmes. Pourquoi ? Parler de soi déclenche dans le cerveau la même sensation de plaisir que la nourriture ou l'argent. Des neuroscientifiques de l'université de Harvard en ont trouvé la raison : le cerveau ressent une telle satisfaction lorsque les gens se dévoilent dans une conversation qu'ils ne peuvent s'empêcher de partager leurs pensées1.

La veille stratégique est efficace sur le long terme, être authentique dans votre démarche vous aidera certainement à créer une relation qui vous permettra de solliciter cette personne à nouveau, au besoin.

N’hésitez pas à partager certaines des informations que vous avez découvertes dans le cadre de votre veille électronique. Cela permet de créer une relation gagnante et la prochaine fois que vous solliciterez cette personne, elle aura le goût de s’ouvrir à vous puisqu’elle y verra un avantage réciproque.

4. Respecter le temps

Nous avons tous un emploi du temps très chargé. Lorsqu’une personne nous accorde un moment de son temps, il est important de le respecter.

En début d’entrevue, demander à la personne si le temps que vous aviez prévu convient toujours.

  • Par exemple, j’ai toujours près de moi un chronomètre lorsque je fais une entrevue. Il me permet, 10 minutes avant la fin, de mentionner que le dernier élément de notre entretien portera sur un élément clé.

Vous comprendrez ici toute l’importance des points 1 et 2 puisqu’en ayant une intention claire et un guide d’entrevue, il est facile de naviguer à travers le temps et d’obtenir les informations qui comptent vraiment. Rien ne vous empêche de demander une deuxième entrevue à un autre moment pour poursuivre vos échanges. Combien de fois, les gens ont été surpris par ce petit détail et m’en ont remerciée!

En conclusion, réaliser une entrevue ne s’improvise pas. C’est un exercice qui se prépare à l’avance pour faire preuve de respect à la personne qui prend de son temps pour s’entretenir avec vous. Cette personne appréciera également si vous lui envoyez une petite note de remerciement pour son temps suite à votre entretien. Vous pouvez profiter de cette occasion pour lui demander si vous pouvez la contacter dans le future pour d’autres questions et pourquoi pas demander les coordonnées d’une autre personne dans son réseau.

Nous sommes dans un monde de connexions humaines!

1 https://www.revuegestion.ca/maitriser-lart-de-la-question-en-trois-etapes

Partager ce billet