Retour au blog
L’analyse, une compétence clé de la veille stratégique

12 octobre 2021 L’analyse, une compétence clé de la veille stratégique

J’ai toujours été fascinée par l’analyse de l’information clé qui mène à la prise de décision. Vous savez, quand on trouve une information pépite qui nous permet de définir une stratégie hors de l’ordinaire.

Comme le disait si bien Véronique Mesguich dans son dernier livre l’information est devenue comme l’air que nous respirons : on ne se préoccupe plus d’aller la chercher, tant elle irradie autour de nous à chaque instant.

Dans le cadre de la veille stratégique, je remarque que l’étape cruciale de l’analyse de l’information est souvent négligée. Avec la généralisation des plateformes de veille, plusieurs ont malheureusement tendance à vouloir réduire la pratique de la veille à la simple utilisation des solutions de collectes automatisées. Les plateformes sont vraiment incontournables de par l'économie de temps qu'elles procurent, notamment en centralisant mots clés, sources et informations, mais elles ont leurs limites.

  • Lorsqu’on tente de répondre à une question d’ordre stratégique, il est vital de pouvoir identifier des sources présentes ou non, structurées ou non, textuelles ou multimédia, gratuites ou payantes sur le web…Encore aujourd’hui, les moteurs ou plateformes ne sont pas totalement autonomes dans la façon de faire de la veille.
  • Malgré les méthodes d’analyses automatisées, seule l’expertise humaine peut encore, à ce jour, guider les choix, les décisions et l’interprétation stratégique des résultats obtenus dans le cadre d’une veille stratégique.
  • C’est notre empathie qui nous permet de disposer de la distance nécessaire pour comprendre les besoins, interpréter et effectuer des choix en informations stratégiques.

Voici une capture d’écran de ce que je vois sur notre plateforme dans le cadre de ma veille interne sur les outils et techniques de prise de décisions stratégiques. 69 sources, 2724 articles en 18 jours, c’est ce qui est généré.

Veille interne sur les outils et techniques de prise de décisions stratégiques

C’est donc l’analyse, en tant que veilleur, qui permet de lutter contre l’infobésité, de gagner en objectivité et en neutralité. Je crois que c’est justement cette facilité d’analyse qui permet de gagner en créativité et qui est si indispensable pour faire émerger les signaux faibles. Vous savez, ces tendances encore imperceptibles à la lecture d’un seul document. Pour en savoir plus sur les signaux faibles, je vous invite à relire le billet suivant.

Au-delà des techniques pour obtenir l’information clé, il y a tout ce qui relève des compétences transversales du veilleur. En voici quelques unes :

  • Comprendre lorsqu’on identifie une information, son importance stratégique et sa réelle valeur;
  • Être en mesure de sélectionner les bonnes sources d’information;
  • Savoir évaluer la qualité et la provenance d’une information;
  • Savoir extraire des contenus pertinents et dégager des tendances pour en extraire les signaux faibles et l’information clé pour la prise de décision;
  • Faire émerger les corrélations, les relations ou les liens cachés entre les informations;
  • Savoir partager l’information.

En terminant, vous l’aurez deviné, ce n’est pas tout le monde qui dispose de ces qualités. Quand vient le temps de décider si vous préférez disposer de votre propre système de veille à l’interne ou faire appel à des consultants externes comme Phar pour faire votre veille, posez-vous la question.

Partager ce billet