Retour au blog
Veille électronique et veille humaine : comment allier les deux approches?

19 avril 2021 Veille électronique et veille humaine : comment allier les deux approches?

Accompagnant les entreprises dans le domaine de la veille stratégique depuis plus d’une dizaine d’années, j’ai eu l’occasion de voir trop souvent l’accent mis sur le seul emploi d’outils électroniques et autres systèmes en ligne pour sur-« veiller ». Pris par le temps, certains décideurs vont uniquement se concentrer sur ce type d’outils, pensant alors faire une veille efficace et complète.

En effet, la tentation de se concentrer sur ces instruments est importante du fait de leur très grande variété et de leur praticité :

  • Surveillance des médias sociaux;
  • Systèmes de suivi des prix de la concurrence;
  • Systèmes de surveillance des flux maritimes internationaux;
  • Moteurs de recherche de rapports financiers;
  • Etc.

En plus d’en maîtriser le fonctionnement, il est aussi nécessaire de surveiller l’apparition mais aussi la disparition de ces différentes plateformes, certaines ne réussissant pas à trouver un modèle d’affaires viable.

Aussi, il est à noter que ces outils ne peuvent illustrer de manière complète et continue la réalité d’un secteur ou d’un marché. Dans de très nombreux domaines comme l’automatisation industrielle ou encore celui des biens de construction, les sources « humaines » sont tout aussi nécessaires à l’exercice de veille pour avoir une vue robuste des dernières évolutions d’un secteur :

  • Experts

    • N’hésitez pas à interroger des personnes ayant une vue large de votre domaine (consultants, responsables d’associations professionnelles, etc.) et à les impliquer de manière périodique dans votre approche de veille.
  • Intermédiaires

    • Distributeurs, agents, détaillants… ces partenaires ont une vue « terrain » de votre secteur et leur apport est nécessaire pour comprendre les stratégies de commercialisation les plus efficaces.
  • Clients

    • Contacter et interroger ses clients en dehors du cadre électronique peut aussi alimenter votre exercice de veille et amener à de nouvelles idées en termes de projets, de développements de nouveaux produits et services, etc.
  • Concurrents

    • Si les sources et outils ne manquent pour surveiller vos concurrents, une approche ponctuelle de type client mystère vient aussi renforcer votre exercice de veille.
  • Finalement, vos employés !

    • Vos employés sont aussi des sources de veille à ne pas négliger. Votre directeur de production fait peut-être partie d’un cercle de qualité au fait des dernières tendances du manufacturier 4.0; votre meilleur vendeur échange sur de meilleures pratiques de développement des affaires avec d’anciens collègues; etc. Mon conseil : mettez-les à contribution ! Collectivement, vous et votre équipe avez un bagage de connaissances et d’expériences à mettre à profit.

En conclusion, je suis persuadé qu’un équilibre est nécessaire entre les sources électroniques et humaines. La prise en compte initiale de ces deux grands types de sources est le premier pas vers la création d’une approche de veille efficace menant à la fin à des actions concrètes sur votre développement des affaires.

Partager ce billet