Retour au blog
Identifiez les compétiteurs qui vous font perdre de l’argent

19 octobre 2021 Identifiez les compétiteurs qui vous font perdre de l’argent

Faire une veille de la concurrence par une analyse comparative numérique ou « benchmark numérique » est un exercice essentiel pour une stratégie numérique réussie. En effet, la tentation de se lancer sur une stratégie numérique et « espérer des résultats, n’importe quels résultats » est grande. C’est l’erreur numéro un. Voici pourquoi vos compétiteurs peuvent vous faire perdre votre temps et votre argent.

Trouver votre  place dans le marché, identifier les batailles perdues d’avance et les réelles opportunités d’avancement.  

Avec la quantité de données disponibles sur le comportement des utilisateurs du web combinée à la performance ahurissante des outils d’analyse, il est assez simple aujourd’hui de tirer des apprentissages très utiles du paysage concurrentiel. J’en note trois importants :

  1. La place disponible dans le marché : cet aspect est directement en lien avec votre positionnement. Est-il unique ou est-t’il déjà porté par d’autres ? Également, est-ce que les solutions que vous apportez répondent à des problématiques qui font l’objet de contenu ou de recherche sur le web ? Ces éléments vont pouvoir alimenter votre stratégie de contenu.
  2. Les batailles perdues d’avance : un compétiteur qui possède une excellente notoriété et qui réalise un développement agressif sur l’espace numérique pourrait vous porter ombrage et rendre vos efforts vains et inutiles (bref vous faire perdre de l’argent !). Il est peut-être judicieux d’identifier d’autres manières de vous démarquer plutôt que de travailler sur le même tableau.
  3. Les réelles opportunités : de façon générale, et après avoir compris l’espace disponible et écarté les batailles inutiles, il est plus facile d’évaluer l’espace restant et identifier les opportunités de positionnement. Toutefois, des opportunités peuvent être identifiées dans des canaux numériques négligés ou encore sur des territoires géographiques non priorisés par vos compétiteurs.

Les leaders, les compétiteurs établis, de rupture ou de niche : quels sont ceux qui vont vous faire perdre de l’argent ?

Afin de caractériser le paysage concurrentiel, nous pouvons classer vos compétiteurs dans quatre catégories.

  1. Les leaders sont ceux qui bénéficient d’une notoriété et qui gagnent en visibilité. Ce sont souvent des modèles à suivre qui influencent le contenu et les tendances. Ces joueurs sont à suivre et peuvent créer des opportunités dans leur sillage, pour ceux qui sont prêts à les prendre !
  2. Les concurrents établis sont ceux qui bénéficient également d’une notoriété, mais dont la croissance en visibilité est au ralenti, nulle ou même en perte de vitesse. Ce sont souvent des vétérans et les premières cibles des compétiteurs de rupture.
  3. Les concurrents de rupture sont ceux qui n’ont pas de notoriété, mais dont la visibilité est en forte croissance. Ce sont souvent de nouveaux joueurs sur le marché et qui sont des acteurs de rupture dans leur domaine. Ils sont à surveiller de façon très étroite.
  4. Les concurrents de niche sont ceux qui ne génèrent pas beaucoup de trafic et dont la croissance en matière de visibilité est faible. Ces joueurs peuvent représenter des compétiteurs qui s’attardent à des marchés géographiques ou sectoriels très particuliers, ont davantage une stratégie de notoriété que de visibilité ou font tout simplement des erreurs sur leur positionnement.

Ainsi, lors d’une analyse comparative, vous pouvez tenter de vous identifier à l’une de ces catégories pour bien cibler les compétiteurs qui pourraient vous porter ombrage ou vous forcer à user de stratégie pour vous démarquer.

Quelles stratégies employer ?

Une analyse comparative de ce type comporte une sélection large et variée d’indicateurs en plus d’une perspective objective pour faire ressortir les opportunités, les meilleures stratégies et les objectifs réalistes de développement.

Une analyse portant sur le trafic organique et payant, les réseaux sociaux, les technologies employées, les blogues et la distribution géographique sont minimalement nécessaires pour avoir une perspective.

Chez Phar, nous offrons ce type de veille concurrentielle et surveillons plus de 20 indicateurs en continu pour nos clients. Nous la proposons aux organisations désireuses de surveiller et comprendre leur environnement numérique pour de meilleures stratégies et prises de décisions !

Partager ce billet