Retour au blog
Identifier les meilleures pratiques (d’un domaine)

08 février 2022 Identifier les meilleures pratiques (d’un domaine)

Demeurer au courant des meilleures pratiques d’un domaine est une activité majeure pour tout veilleur. En fonction de vos priorités de veille, ce « benchmark permanent » peut vous amener à ajuster constamment votre approche commerciale. Plusieurs sources de bonnes pratiques sont ainsi observables :

Les études de cas de vos concurrents

En faisant la démonstration de l’accompagnement offert à leurs clients, vos concurrents révèlent des éléments valorisables :

  • Secteur cible / Entreprise cible;
  • Diagnostic / processus d’identification d’un défi, d’un problème chez un client;
  • Ressources mobilisées et approches pour résoudre le défi / problème en question chez un client;
  • Résultats tangibles et modes de mesure de ces résultats tangibles chez le client;
  • Persona cible.

Tous ces sujets peuvent vous aider à adapter votre démarche sur le terrain.

** Les démonstrations produits / services de vos concurrents**

De plus, en faisant la présentation de leur offre (notamment par le biais de webinaires), vos concurrents montrent des points d’intérêt :

  • Accompagnement offert au client;
  • Positionnement pour les produits et services;
  • Fonctionnalités novatrices pour leurs produits et services;
  • « Après la vente » - quel est l’accompagnement offert ?

Là aussi, ces différents aspects peuvent vous appuyer dans une approche d’amélioration continue.

** Vers une vue plus large des meilleures pratiques de votre domaine**

Concentrer la veille des meilleures pratiques d’un domaine en mettant l’emphase sur les concurrents les plus directs permet d’obtenir des pistes sérieuses. Aussi, il faut voir au-delà de ce groupe. En effet, d’autres acteurs de votre domaine peuvent vous orienter sur l’identification des meilleures pratiques dans votre industrie :

  • Les associations professionnelles : l’amélioration continue est un aspect souvent mis de l’avant par plusieurs regroupements professionnels. On remarque à l’heure actuelle un intérêt grandissant pour une production davantage écologique de leur part et aussi des tentatives ciblées visant leurs membres pour qu’ils s’adaptent à ce sujet.\
  • Les équipements et intégrateurs : les meilleures pratiques commerciales sont une chose, mais les meilleures pratiques productives sont aussi à surveiller. Est-ce que vos partenaires peuvent vous conseiller à ce niveau? Faites-vous une certaine vigie à ce sujet?
  • Les institutions publiques (universités, ministères, etc.) : les CCTT sont un des nombreux exemples de pistes à suivre en matière de surveillance des meilleures pratiques dans un domaine au Québec.
Partager ce billet